You are on page 1of 41

Architecture et prérequis

système
Version 11
Juin 2017
Le présent document détaille les prérequis système et le paramétrage de SAFE X3
(Sage Architecture For the Enterprise), Version 11. SAFE X3 est une plateforme
technologique permettant de développer des logiciels applicatifs.

Public visé
Ce document s'adresse aux architectes système, ingénieurs système et développeurs
expérimentés qui ont besoin de ressources pour l'installation ou la mise à niveau de
Sage X3. Les informations contenues dans ce document concernent le matériel
informatique physique. Il n’y a pas de contre-indication à déployer la solution sous une
architecture virtuelle de type VMware vSphere, Hyper-V, RedHat KVM, Citrix
XenServer ou Oracle VM. Se reporter à la section sur la Virtualisation pour plus de
détails.

Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 2 de 41


Table des matières

VUE D'ENSEMBLE 5

Dossiers X3 5

COMPOSANTS 6

Composants obligatoires 6
Serveur de données 6
Serveurs de traitement principaux et applicatifs 6
Serveur de présentation web 7
Serveur MongoDB 7
Moteur de recherche ElasticSearch® 8
Serveur d'édition 8

Composants additionnels 9
Serveurs de traitement additionnels 9
Serveurs de collecte automatique de données (ADC) et Web services "legacy" 9
Serveur Java Bridge "legacy" 9
Serveur Business Objects 10

Composants auxiliaires 11
Console de configuration 11
Serveur de messagerie ou Passerelle SMTP 11

Gestion batch 11

POSTES CLIENTS 12

Ordinateur de bureau ou portable 12


Navigateurs et versions certifiés pour Sage X3 12
D’autres versions ou navigateurs sont compatibles mais non certifiés 12

Smartphones et tablettes 13

TECHNOLOGIE 14

Plateforme de développement 14

Schéma général de l'architecture technique 14

Configuration réseau et flux 15


Configuration réseau 15
Bande passante réseau entre serveurs frontaux et postes de travail 16

Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 3 de 41


Antivirus 16

Mises à jour Windows 16

Virtualisation 17
Considérations de sécurité 18
Considérations importantes sur le dimensionnement pour la virtualisation 18
Virtualisation de MongoDB, ElasticSearch et Syracuse : les bonnes pratiques 18

CONNEXION A DISTANCE POUR LE SUPPORT 21

CONFIGURATION DES RESSOURCES 22

Systèmes d'exploitation pris en charge 22


Systèmes d'exploitation pris en charge pour les serveurs 22
Systèmes d'exploitation pris en charge pour les postes utilisateurs 24
Systèmes d'exploitation pris en charge pour les clients mobiles 24

Fournisseurs de bases de données et versions pris en charge 25

Répartition des processus - Architecture Windows mono-serveur 26

Répartition des processus - Architecture multi-tiers 27

Mémoire utilisée par les processus Sage X3 28

Répartition des autres processus Sage X3 30

Liste des logiciels à installer avant une nouvelle installation de Sage X3 30

Add-ons et outils optionnels sur le poste client 31

PREREQUIS DE DIMENSIONNEMENT 32

Prérequis généraux pour la base de données et l'application 32

Postes 35

Base de données physique & Serveur d'application mono-tiers 35

Exemples d'architecture 36
Exemples d'architecture mono-tiers (serveur physique) 36
Exemples (mixtes) d'architecture multi-tiers 37

Règles de dimensionnement pour l'évolutivité 38


Serveurs de traitement additionnels 38
Serveurs frontaux 39

Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 4 de 41


Vue d'ensemble

Les logiciels applicatifs suivant sont développés via la plateforme SAFE X3 :

• Sage X3 (ERP)
• Sage X3 People (HRM)
• Sage X3 Geode (WMS)

L'architecture technique est composée de plusieurs niveaux. Elle est conçue pour :

• Séparer les couches de gestion des données, d’exécution des traitements et de


présentation, sous forme d'architecture multi-tiers ;
• Répartir la charge sur plusieurs serveurs pour assurer l'évolutivité de l'application
dans le cas d'un déploiement pour un grand nombre d'utilisateurs ;
• Proposer plusieurs choix d’implémentation sur des plateformes techniques et des
bases de données différentes ;
• Fournir un accès depuis divers appareils tels que les ordinateurs, les tablettes,
les smartphones (Apple, Android ou Windows), ou encore les terminaux de saisie
portable ‘ADC’ utilisés dans l'industrie (radio fréquence).

Dossiers X3
Un dossier est un répertoire qui contient des fichiers décrivant des règles de gestion,
des paramètres et des données pour une ou plusieurs entités métier. Il se compose
d'une arborescence de répertoires, définie sur le serveur d'application, contenant des
objets de programmation (programmes, définitions d'écran, états, etc.) et des tables
enregistrées sous un schéma dédié au sein de la base de données Oracle ou Serveur
SQL associée.

En général, quand vous installez Sage X3 (ou Sage X3 People ou Sage X3 Geode),
deux dossiers sont créés :
• Un dossier X3 de référence (ou "parent") : le dossier de référence contient tous
les programmes, écrans, états (etc.) "standard".
• SEED : dossier de démonstration, qui peut également être utilisé comme
dossier modèle, depuis lequel vous pouvez créer de nouveaux dossiers en
effectuant une copie de paramètres (voire de données partielles).

Les tâches d'administration des dossiers incluent :


• La création de nouveaux dossiers
• La copie de dossiers à partir d'un modèle ou d'un dossier en exécution (ex. :
dossier de formation)
• La suppression de dossiers inutilisés (ex. : une fois la formation terminée)
• La création de dossiers de sauvegarde

Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 5 de 41


Composants

Toutes les informations décrites ci-après concernent les composants logiques. Vous
pouvez installer ces composants sur le même ordinateur ou les répartir sur plusieurs
machines selon le nombre d’utilisateurs à connecter, le volume de la base de données,
et le nombre de transactions à traiter. Ce modèle d'architecture "répartie" propose un
haut niveau d'évolutivité.

Composants obligatoires

Serveur de données
Le serveur de données héberge les données applicatives,
les données de description de cet applicatif (dictionnaire) et Définition
les données de paramétrage. DONNEES
APPLICATIVES
Tables et index où
Les progiciels de la plateforme technologique SAFE X3 sont
sont stockées les
développés conformément aux recommandions émises par
informations
les éditeurs de base de données, permettant ainsi d'assurer
enregistrées par les
la cohérence et l’intégrité des données stockées.
utilisateurs de
l’application comme
Le volume de la base de données n'est pas limité. La plupart
les fournisseurs,
des clients requièrent un volume de données inférieur à
clients, articles,
100 GB. Cependant, certaines installations volumineuses de
stock, ventes,
Sage X3 peuvent nécessiter plusieurs To (teraoctets). Afin
production,
de limiter le volume de la base de données d'exploitation,
comptabilité, etc.
vous pouvez purger les tables les plus volumineuses ou les
archiver dans un dossier d’historique spécifique pouvant être
lié à un autre serveur de données.

Serveurs de traitement principaux et applicatifs


Ce ou ces serveurs donnent accès à l’ensemble des éléments (traitements, écrans,
états, etc.) qui constituent Sage X3. Ces éléments sont organisés en répertoires par
dossier et ne sont répétés d’un dossier parent à un dossier fils que s’ils sont
effectivement propres au dossier fils. Sinon, c’est l’élément du dossier parent qui est
utilisé. On gère ainsi un maximum de trois niveaux de dossier.

L’application est organisée en une hiérarchie de dossiers : le dossier racine est l’image
de la livraison standard, et les autres dossiers sont les dossiers client, générés à partir
du dossier racine et représentant chacun une application.

A partir de la Version 11, il est possible d'utiliser plusieurs serveurs d'application


(fonctionnalité en cours de finalisation, uniquement via paramétrage manuel
Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 6 de 41


actuellement). Dans ce type de déploiement, plusieurs serveurs d'application utilisent
des fichiers communs sur un même emplacement. En général, il s'agit d'un système de
fichiers partagé fourni par des serveurs redondants ou un système de stockage de type
NAS (Network Attached Storage). Le paramétrage de plusieurs serveurs d'application
permet d'éliminer les "points individuels de défaillance" (SPOF).

Serveur de présentation web


Le serveur de présentation web est le serveur frontal auquel les utilisateurs finaux
accèdent quand ils ouvrent une session Sage X3 dans leur navigateur.

Pendant l’installation, en particulier dans les documents et les écrans, le serveur de


présentation web est aussi appelé "Syracuse".

Ce serveur fonctionne en mode asynchrone et s'appuie sur la plateforme logicielle


Node.js qui contient une bibliothèque intégrée de serveurs HTTP fournissant un
serveur de publication web.

Chaque fonction X3 possède son propre URL et envoie des flux Java Script normalisés
(SData) en format JSON au client (navigateur sur le poste utilisateur ou client de web
services).

Les données d'exploitation, telles que la personnalisation


des fenêtres, les portails, les points de connexion, la
Définitions
gestion des rôles, les informations utilisateurs et certains JSON
JavaScript Object
documents électroniques que les utilisateurs peuvent
Notation : Format de
enregistrer via les espaces de stockage, sont stockées données textuelles qui
localement dans une base de données MongoDB permet de structurer
spécifique aux documents. l’information avec des
étiquettes.
MONGODB
Le serveur web Syracuse peut être mis en cluster pour Système de gestion de
garantir l’évolutivité quand un grand nombre de connexions base de données
interactives concurrentes et/ou de web services est requis. NoSQL, orientée
documents.
SADFSQ
Le serveur web Syracuse gère également :
Fichier exécutable
pour le protocole de
• Les liens de workflow communication interne
X3.
• Les web services SOAP et REST entrants
• Les web services REST sortants

Serveur MongoDB
MongoDB est une base de données NOSQL open source. Elle permet de stocker tous
les paramètres de configuration et de personnalisation du serveur de présentation web
ou "Syracuse". Elle peut aussi être utilisée pour stocker les documents liés à des
processus métier (ex. : commandes ou factures scannées).

Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 7 de 41


MongoDB peut être mise en cluster sur plusieurs serveurs (minimum 3 nœuds) pour
garantir l'évolutivité et la redondance.

Moteur de recherche ElasticSearch®


ElasticSearch® est un moteur de recherche open source conçu à partir du moteur de
recherche 100% Java Lucene, moteur sous licence Apache 2.0. Aucun moteur de base
de données supplémentaire ne doit être installé.

ElasticSearch® permet d'effectuer une recherche textuelle en temps réel sur les
données applicatives et les métadonnées paramétrées pour être indexées.

ElasticSearch® peut être mis en cluster sur plusieurs serveurs pour garantir
l'évolutivité.

Serveur d'édition
Ce serveur est obligatoirement hébergé par une machine sous système d’exploitation
Windows Server. Plusieurs serveurs d'édition peuvent être utilisés par solution selon le
volume d'impression requis.

Le serveur d’édition prend en charge toutes les demandes d’édition aussi bien en
provenance des sessions interactives que des soumissions batch. Il envoie ensuite les
fichiers vers le périphérique de destination (imprimante, fichier, PDF, FAX, etc.).

Un service Windows est démarré sur la machine qui héberge le serveur d’édition. Le
service est à l’écoute sur le numéro de port 1890 par défaut, mais il peut être
personnalisé au moment de l’installation. Le service d’édition gère une file d’attente
des requêtes soumises et l’exécution de ces requêtes peut être distribuée sur plusieurs
processus d’édition (thread). Le nombre de processus d’édition peut être personnalisé
depuis la console de configuration et doit être adapté en fonction de la taille du
serveur.

Le serveur d’édition dialogue avec deux autres serveurs de votre environnement : le


serveur d’application qui héberge les modèles des états et le serveur de base de
données qui héberge les tables par le biais d’un lien ODBC.

Les fichiers d'états sont transférés via le protocole de communication interne SADFSQ.
Le serveur d’édition intègre un client SADFSQ capable de répondre et de
communiquer avec un serveur SADFSQ exécuté sur le serveur d’application et de
traitement principal.

Les états sont créés à partir de Crystal Reports 2008 (version 12.x) ou Crystal Reports
2013 (version 14.1).

Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 8 de 41


Composants additionnels

Serveurs de traitement additionnels


Ces serveurs gèrent les traitements quand il est nécessaire d'assurer l'évolutivité. Ces
serveurs peuvent exécuter des traitements liés à des sessions interactives comme les
sessions de web services et les traitements batch (la prise en compte de traitements
batch sur des serveurs de traitement additionnels n'était pas possible dans les versions
précédentes de Sage X3).

Les différences entre le serveur de traitement principal et les serveurs de traitement


additionnels sont les suivantes :

• Au moins un serveur de traitement principal est obligatoire. Il est exécuté sur la


même machine que le premier serveur d’application.
• Les serveurs de traitement additionnels sont optionnels : ils permettent d'équilibrer
les charges sur plusieurs traitements de ressources correspondant à plusieurs
sessions d'utilisateurs X3.
L'équilibrage de la charge des serveurs de traitement additionnels est
automatiquement géré par le(s) serveur(s) de présentation web Syracuse, et peut se
conformer à plusieurs règles (étiquetage des groupes X3, pools de web services,
définition de la capacité batch).

Serveurs de collecte automatique de données (ADC) et Web services


"legacy"
Il s'agit de serveurs techniques qui assurent la communication :
• Appareils de collecte automatique de données ou ‘ADC’ (en général des
terminaux radio fréquence "RF" portables)
• Web services SOAP entrants en mode "legacy"

Ce composant intègre les deux logiciels Apache HTTP et Apache Tomcat (conteneur
web de servlets).

Ce composant sera progressivement retiré de prochaines versions de Sage X3 pour


être remplacé par les nouveaux modules du serveur web Syracuse.

L'installation de ce composant permet essentiellement de bénéficier des fonctionnalités


suivantes :
• Appareils de collecte automatique de données (en général des terminaux de
saisie portable à radio-fréquence)
• Portail d’accès des salariés de Sage X3 People

Serveur Java Bridge "legacy"


Ce composant peut toujours être installé pour prendre en charge les web services
"legacy" sortants en mode SOAP et certaines autres extensions spécifiques.
Il sera remplacé dans le futur par une extension du serveur Syracuse.
Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 9 de 41


Serveur Business Objects
Le serveur Business Object ou BO (objets métier) héberge l'application Business
Objects Enterprise XI. L'entrepôt de données (datawarehouse) peut être hébergé sur
ce serveur et actualisé quotidiennement depuis la base de données de production.

L’application Business Objects Server peut uniquement être déployée sur un serveur
Windows 2012 R2
L'entrepôt de données peut également être hébergé sur un autre serveur.

Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 10 de 41


Composants auxiliaires Définitions
SERVEUR BATCH
La plateforme SAFE
Console de configuration X3 inclut une fonction
La console de configuration est un outil utilisé pour installer de planification et de
et administrer les composants de la plateforme suivi des tâches batch
(tâches reportées),
technologique SAFE X3. La console permet de configurer
qui comprend une
les composants et de les lier entre eux pour définir une gestion complète des
"solution" ou environnement de travail. paramètres pour ces
traitements.
La console exploite différents fichiers de configuration XML
TACHE BATCH
qui sont générés sur chaque serveur lors de l’installation Contrairement à une
des différents composants. session interactive,
La console de configuration SAFE X3 peut être installée sur une tâche batch est
n'importe quel ordinateur qui exécute Windows 7 ou version un traitement lancé
supérieure et/ou un serveur Windows inclus dans en arrière-plan et
surveillé par le
l'infrastructure Sage X3.
planificateur des
tâches (serveur
Un environnement (ou une "solution") Sage X3 peut être batch).
géré par plusieurs utilisateurs depuis différents ordinateurs
ou serveurs sur lesquels la console de configuration SAFE X3 est installée.

Serveur de messagerie ou Passerelle SMTP


Un serveur de messagerie est un programme informatique ou logiciel qui transfère les
messages électroniques d'un ordinateur à un autre. Les serveurs de messagerie
déplacent et stockent les messages électroniques sur plusieurs réseaux d'entreprise
via LAN ou WAN et sur internet.

Un serveur de messagerie ou une passerelle SMTP sont obligatoires pour utiliser les
fonctionnalités de workflow. La mise à disposition et l'installation de ce serveur ne sont
pas prises en charge par Sage et ne sont pas décrites dans le présent document.

Gestion batch
A partir de SAFE X3 V11, le serveur batch Sage X3 (qui lance et effectue le suivi des
tâches batch) s'exécute dans le serveur de présentation web Syracuse.
A partir de la V11, les tâches batch X3 peuvent être exécutées sur n'importe quel
serveur de traitement. Les tâches d'arrière-plan bénéficient ainsi d'une grande
évolutivité.

Chaque serveur de traitement (y compris le serveur principal) est "étiqueté" avec un


nombre maximum de tâches batch exécutables en simultané de 0 au nombre souhaité
(dans la mesure du raisonnable).

Quand une tâche batch doit être exécutée, le planificateur batch Sage X3 lance la
tâche sur un serveur de traitement où un "emplacement batch" est disponible ; sinon, il
attend qu'un emplacement devienne disponible sur un des serveurs de traitement
gérant le mode batch.
Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 11 de 41


Postes clients

Ordinateur de bureau ou portable


Depuis leur poste, les utilisateurs peuvent accéder aux applications Sage X3 sur le
serveur d'application via un navigateur Internet.

Navigateurs et versions certifiés pour Sage X3


• Postes de travail avec système d’exploitation Microsoft Windows : Windows 7, 8, 10
o Internet Explorer version 11
o Edge (sur Windows 10)
o Chrome version 53 ou plus
o Firefox Version 48 ou plus
o Opéra Version 37 ou plus
• Postes de travail avec système d’exploitation Mac OS X :
o Safari version 9 ou supérieure
o Chrome version 53 ou plus
o Firefox Version 48 ou plus
o Opéra Version 37 ou plus

D’autres versions ou navigateurs sont compatibles mais non certifiés


• Postes de travail avec système d’exploitation Linux :
o Chrome version 53 ou plus
o Firefox Version 48 ou plus
o Opéra Version 37 ou plus

Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 12 de 41


Smartphones et tablettes
D'autres appareils connectés peuvent donner accès aux applications Sage X3 et
Sage X3 People, sous réserve de certaines conditions d’affichage.

La compatibilité de ces appareils est testée :

• Smartphones :
o Apple iPhone 4, 5 et 6 sous IOS 9 ou supérieure :
o Safari 9+
o Chrome 53+
o Android OS 4.3 ou supérieure :
o Chrome 53+
o Firefox 48+
o Microsoft Windows Phone 8.1 ou supérieure :
o Internet Explorer 11
• Tablettes :
o Apple iPad (2,3,4, Air, Mini, Retina) sous IOS 9 ou supérieure :
o Safari 9+
o Chrome 53+
o Android OS 4.3 ou supérieure :
o Chrome 53+
o Firefox 48+
o Microsoft Surface sous Windows RT 8.1 ou supérieure :
o Internet Explorer 11

Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 13 de 41


Technologie

Plateforme de développement
• Outillage de développement : SAFE X3
• Langage de développement du logiciel applicatif : Sage X3 4GL
• Langage de développement du Serveur web : JavaScript, HTML5
• Le Protocole d’échange entre le poste client et le serveur web Syracuse est
intégralement HTTP (conforme à la spécification HTML 5.x) et l’interface de
l’application web est construite sur une technologie de type Ajax
• Outil d’installation des composants X3 : IzPack, open source construit sur la
plateforme Java

Schéma général de l'architecture technique

Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 14 de 41


Définitions
ACTIVE DIRECTORY
Configuration réseau et flux Système de
centralisation des
services d'identification
Configuration réseau et d'authentification à
un réseau d'ordinateurs
Il est nécessaire de prévoir une liaison Gigabit (idéalement utilisant le système
10 Gbit/s) entre le serveur de base de données qui Windows. Active
héberge les données des dossiers Sage X3 et les Directory (annuaire
différents serveurs de traitement. actif) répertorie les
comptes des
utilisateurs, les
Pour les autres composants X3, une liaison Gigabit est serveurs, les postes de
recommandée, mais ils peuvent fonctionner avec une travail, les dossiers
bande passante plus limitée et une plus grande latence. partagés, les
imprimantes, etc.
Quand les composants de serveurs X3 sont installés sur DMZ (DEMILITARIZED
une plateforme Windows, il est fortement recommandé ZONE)
que les serveurs soient membre d’un domaine Active Dans les réseaux
Directory (AD) et qu'ils appartiennent à la même branche informatiques, une zone
démilitarisée ou "DMZ"
'AD'. Cependant, les serveurs de présentation web
(Demilitarized zone)
Syracuse peuvent être hébergés sur des sous-réseaux de consiste en un hôte ou
type DMZ. petit réseau
informatique inséré
Les différents serveurs doivent également être enregistrés comme « zone
dans le DNS de leur domaine pour que tous les serveurs tampon » entre le
réseau privé d'une
relatifs à un environnement X3 résolvent mutuellement
société et le réseau
d'autres FQDN de serveurs en mode standard ou inversé. public externe. Elle
empêche aux
Les serveurs sur lesquels les composants Sage sont utilisateurs externes
installés ne doivent pas être utilisés comme contrôleur de d'avoir accès direct à
domaine 'Active Directory'. un serveur comprenant
des données
d'entreprise.

DNS (DOMAIN NAME


SYSTEM)
Service permettant
d’établir une
correspondance entre
une adresse IP et un
nom de domaine.

FULLY QUALIFIED DOMAIN


NAME (FQDN)
Le "Nom de domaine
pleinement qualifié" : il
indique la position
absolue d'un nœud
dans l'arborescence
DNS en indiquant tous
les domaines jusqu'au
niveau supérieur
(racine).

Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 15 de 41


Bande passante réseau entre serveurs frontaux et postes de travail
Bande passante sans
Méthode de connexion X3 Serveurs frontaux
impression ou demande de BO
60 Ko/s par session
Navigateur sur le poste utilisateur Serveur web
50 Ko/s Serveur web > Navigateur
Syracuse (Sage) 10 Ko/s Navigateur > Serveur web

Navigateur web sur bureau à Service de bureau 24 Ko/s par session


distance via protocole RDP à distance
(Microsoft)

Navigateur web sur bureau à Serveur XenApp 12 Ko/s par session


(Citrix)
distance via protocole ICA

Client 'ADC' (en général un Serveur ADC (RF) 20 Ko/s par appareil
terminal RF portable) (Sage)

Antivirus
Si vous installez une protection antivirus sur des serveurs Sage X3, nous vous
recommandons de désactiver la protection en temps réel sur certaines parties du
serveur de traitement d'application ou principal et sur les serveurs de traitement
additionnels pour une meilleure performance. Lancez des scans programmés sur les
zones qui ne sont pas scannées en temps réel, de préférence la nuit lorsqu'aucun
utilisateur ou peu d'utilisateurs sont connectés.
Exclure les répertoires suivants de la protection en Trucs et astuces
temps réel si celle-ci est active : Désactivez la protection
• Le répertoire <X3root>\folders sur le(s) serveur(s) antivirus en temps réel sur
d'application et tous les sous-répertoires associés certaines parties de
(objets X3, fichiers temporaires, fichiers trace, etc.) l'installation de Sage X3
• Le répertoire <X3root>\runtime et ses sous- pour éviter les problèmes de
répertoires (moteur d'exécution, fichiers performance.
temporaires, fichiers trace) sur tous les serveurs de Exécutez des scans
traitement (serveur principal inclus). antivirus la nuit sur les
zones exclues du scan en
temps réel.
Mises à jour Windows
Effectuez une sauvegarde
Si vous rencontrez un problème avec les applications complète avant d'appliquer
Sage X3 à la suite d’une mise à jour Microsoft les mises à jour Windows.
Windows Update, nous vous apporterons toute
l’assistance nécessaire pour identifier l’origine du Testez les mises à jour
Windows dans un
problème afin de le résoudre dans les plus brefs
environnement de pré-
délais. production.

Important ! Sage installe la plupart des patchs Windows globaux sur ses propres
serveurs et environnements de qualification. Cependant, si une mise à jour Windows
fonctionne correctement sur les environnements internes Sage, il n'est pas pour
autant garanti qu'elle fonctionne sur tous les environnements client.

Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 16 de 41


Virtualisation
Les informations contenues dans ce document concernent le matériel informatique
physique. Il n’y a pas de contre-indication à déployer la solution sous une architecture
virtuelle de type VMware vSphere, Hyper-V, RedHat KVM, Citrix XenServer ou Oracle
VM.
Les composants Sage X3 suivants peuvent être installés sur des machines virtuelles.

• Serveurs de traitement principaux et applicatifs


• Serveurs de traitement additionnels
• Serveurs MongoDB
• Serveurs ElasticSearch
• Serveurs web Syracuse
• Serveurs d'édition
• Serveurs "ADC" (radio fréquence) et web services "legacy"
• Serveurs Java Bridge "legacy"

Lorsque vous décidez de virtualiser votre architecture, vous devez mettre en place une
infrastructure physique adaptée à un environnement virtuel garantissant des
performances optimales. Nous vous recommandons d'utiliser des ressources dédiées
affectées à votre environnement X3, plutôt que des ressources partagées.

Une architecture de virtualisation de production est en général constituée de plusieurs


hôtes physiques et s’appuie sur un système de stockage partagé (SAN) fournissant
une haute disponibilité et des performances adaptées pour répondre aux besoins
(débit et E/S) de toutes les machines virtuelles et applications hébergées.

En dehors des environnements de test/développement ou des petits environnements


de production, il n'est pas recommandé d'exécuter le RDBMS (Serveur SQL ou Oracle)
dans un environnement virtualisé.

Cependant, si vous décidez d'exécuter le RDBMS depuis une machine virtuelle, vous
devez prendre toutes les précautions nécessaires pour vous assurer que cette
machine virtuelle peut fournir une capacité optimale d'exécution à tout moment et
qu'aucun goulot d'étranglement n'est présent au niveau du CPU, de la mémoire ou du
stockage entrée/sortie en raison d'une sur-allocation de ressources sur la plateforme
de virtualisation.

Pour vous aider à déterminer la qualité d’une infrastructure, quelle que soit sa nature
(physique ou virtuelle, mono ou multi-tiers, Oracle ou SQL Server, Unix-Linux ou
Windows, etc.), Sage peut vous fournir un programme de test permettant de mesurer
la performance X3 en effectuant des opérations d'entrée/sortie pour un ensemble de
données dans le dossier de référence et simuler ainsi certaines transactions à forte
demande.

Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 17 de 41


Les résultats de ce programme vous permettront de comparer la performance mesurée
aux systèmes de référence connus et les retours clients d'autres infrastructures de
production.

Considérations de sécurité

Prévoyez d'acquérir des outils de sauvegarde adaptés pour pouvoir sauvegarder


des machines virtuelles en ligne.
Assurez-vous de la redondance des serveurs physiques et des systèmes de
stockage.

Considérations importantes sur le dimensionnement pour la


virtualisation

Toujours utiliser de petites machines virtuelles !


En général, les machines virtuelles trop volumineuses ne fonctionnent pas
correctement, à moins que vous les exécutiez depuis un environnement de
virtualisation dédié où il n’y a AUCUNE sur-allocation (car dans ce cas vous seriez
privé des bénéficies principaux de la virtualisation).

Dans la majorité des cas, un environnement Sage X3 complet que vous exécutez sur
un serveur physique dual-socket à 24 cœurs ne fonctionnera pas correctement avec
une "grosse" machine virtuelle à 24 vCPUs : elle devra être divisée en plusieurs
machines virtuelles plus petites.

Une limite maximum "raisonnable" serait d'utiliser 4 à 6 vCPUs par machine virtuelle.
Cette limite peut être augmentée si la plateforme de virtualisation comprend des
serveurs avec un nombre important de cœurs ET si aucune sur-allocation de CPU
n'existe (ou seulement une sur-allocation "modérée").

Virtualisation de MongoDB, ElasticSearch et Syracuse : les bonnes


pratiques

Sur les systèmes de PRODUCTION, ne déployez PAS Syracuse (node.js), MongoDB


et ElasticSearch conjointement sur la même machine virtuelle : vous devez les
déployer sur des machines virtuelles distinctes.

Cela permet d'adapter plus facilement la configuration car les différents composants ne
sont pas en concurrence sur les même ressources (mémoire, CPU, disque E/S) au
sein d'une même machine virtuelle. Cela permet également de modifier le déploiement
plus facilement dans le cas où vous constatez un goulot d'étranglement au niveau d'un
des composants.

MongoDB requiert en général moins de CPU et de mémoire que le composant


node.js. Vous pouvez commencer par une configuration de machine virtuelle restreinte.
Idéalement, vous devez paramétrer un cluster (replica set) avec un nombre impair de
"nodes" (3 est un bon début). Il y un grand nombre de ressources sur Internet sur les
Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 18 de 41


outils et techniques pour synchroniser le déploiement MongoDB. N'exagérez pas son
dimensionnement ou son architecture, à moins que Mongo représente un goulot
d'étranglement pour vos performances. Mongo est conçu pour supporter un nombre
important de jeux de données et des taux de transaction très élevés : par comparaison,
les ressources demandées par Sage X3 sont infimes à côté des plus gros sites et
applications web qui utilisent Mongo.

ElasticSearch utilise plus de mémoire et de CPU que MongoDB, mais l'utilisation peut
énormément varier. Vous pouvez commencer avec la même configuration que
MongoDB puis l'augmenter si nécessaire. Quelques informations intéressantes sur le
composant ElasticSearch :
Ce composant est dissocié du reste : si vous rencontrez un problème de performance
à ce niveau, il n'impactera pas le reste de l'application, uniquement la fonction de
recherche. Ce composant peut facilement être redéployé sur une machine virtuelle
plus volumineuse car il ne contient aucune donnée critique. Il s'agit d'un simple index à
reconstruire à partir des données d'une base MongoDB ou Sage X3 (SQL ou Oracle). Il
peut également être mis en cluster ; vous trouverez des informations sur le
déploiement d’ElasticSearch en cluster sur Internet.

Node.js (Serveur Syracuse) est l'élément le plus difficile à configurer des trois, mais
aussi celui qui cause le plus souvent des problèmes de performance.

Conseils pratiques pour la virtualisation du serveur web Syracuse


Donnez plus de puissance à la machine virtuelle pour Syracuse que pour MongoDB ou
ElasticSearch (4 fois plus de CPU et de mémoire que ce que vous allouez à
MongoDB).

Dimensionnez la machine virtuelle Syracuse avec un minimum de 2GB de RAM par


cœur (soit au minimum 8 GB pour 4 cœurs). Node.js est basé sur un thread unique : si
vous avez 4 cœurs et que le processus node.js prend 25% du CPU total, cela signifie
en réalité que le thread CPU est saturé (mauvais signe).

Un processus node.js qui fonctionne bien doit prendre moins de 1GB de RAM. Dans
cette situation, un processus de "garbage collection" agressif est lancé ce qui
déclenche en général la saturation du thread du CPU. Il est important de s'assurer que
les processus node.js individuels ne dépassent pas 75% de 1 CPU (20% du CPU total
sur une machine virtuelle à 4 vCPUs) et 1 GB.

Le nombre de processus node.js peut être modifié via l'entité "host" dans
l’administration de Syracuse (pour les sessions interactives comme pour les sessions
de web services). Comme point de départ, commencez par paramétrer le nombre de
processus node.js sur 1,5 fois le nombre de cœurs (6 processus nodes.js pour 4
cœurs). Observez ensuite l'utilisation globale de la mémoire pendant que l'application
est en cours d'exécution et augmentez le nombre de processus node.js avant que
l'utilisation globale de la mémoire atteigne les 75-80%.

Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 19 de 41


Ainsi, si certains processus nodes.js saturent toujours le CPU quand vous atteignez
cette limite, cela signifie que vous devez utiliser une machine virtuelle plus puissante,
ou bien un cluster pour le serveur Syracuse. L'entité "host" vous permet également de
configurer plusieurs processus pour les demandes de web services. Ce paramétrage
dépend essentiellement de l'activité de vos web services.

Si une partie importante de vos transactions passe par un web service, déployez un
cluster node.js et dédiez un ou plusieurs nœuds de ce cluster aux web services.
Dans ce cas, assurez-vous de ne pas utiliser des web services et des sessions
interactives sur le(s) même(s) nœud(s) du cluster.

Le serveur Syracuse effectue très peu d'entrées/sorties (E/S). Conservez les disques à
haute performance pour MongoDB, ElasticSearch et le serveur RDBMS SQL Server ou
Oracle.

Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 20 de 41


Connexion à distance pour le support

Cet élément est important si les services du support Sage


doivent, sur votre demande, se connecter à votre système Définition
pour résoudre des problèmes. VPN
Virtual Private Network
Une connexion à distance nécessite une connexion VPN (VPN) : système qui
crée un lien réseau
via une connexion Internet. sécurisé et direct entre
des ordinateurs à
La connexion VNP peut être établie en utilisant n'importe distance au travers de
quelle application VPN standard comme Microsoft VPN réseaux publics
Client, Cisco, Juniper, et autres. (internes).

Pour faciliter la création de la connexion à distance sur votre site, vous devez fournir
au support Sage toutes les informations relatives à votre installation et configuration
(fournisseur de l'application VPN et version, liste des numéros de ports TCP/UDP,
adresse IP publique du serveur VPN, identifiants de connexion) permettant d'autoriser
votre accès VPN.

Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 21 de 41


Configuration des ressources

Systèmes d'exploitation pris en charge

Systèmes d'exploitation pris en charge pour les serveurs


Ressources Fournisseurs de systèmes d’exploitation et versions
Prérequis pour les nouvelles installations (nouveau client, mise à niveau depuis la
version V6 ou inférieure)
Serveur de données Microsoft Windows Server 2012 R2 x64
(création gérée par la Microsoft Windows Server 2016 x64 (à partir de la version
console X3) 11.0.2 GA uniquement)
Red Hat Enterprise Linux AS v 7.1 et supérieure 7.x x86_64
Oracle Enterprise Linux v 7.1 et supérieure 7.x x86_64
IBM Aix 7.1

Serveur(s) de données Toute plateforme prenant en charge Oracle 12c (12.1.0.2)


(gérés en externe) Standard Edition 2 ou Enterprise Edition (SE2 ou EE (par
exemple Solaris))

Serveurs de traitement Microsoft Windows Server 2012 R2 x64


principaux et applicatifs Microsoft Windows Server 2016 x64 (à partir de la version
11.0.2 GA uniquement)
Red Hat Enterprise Linux AS v 7.1 et supérieure 7.x x86_64
Oracle Enterprise Linux v 7.1 et supérieure 7.x x86_64
IBM Aix 7.1 (obsolète dans la prochaine version)

Serveurs de traitement Microsoft Windows Server 2012 R2 x64


additionnels Microsoft Windows Server 2016 x64 (à partir de la version
11.0.2 GA uniquement)
Red Hat Enterprise Linux AS v 7.1 et supérieure 7.x x86_64
Oracle Enterprise Linux v 7.1 et supérieure 7.x x86_64
IBM Aix 7.1 (obsolète dans la prochaine version)

Serveurs d'édition Microsoft Windows Server 2012 R2 x64


Microsoft Windows Server 2016 x64 (à partir de la version
11.0.2 GA uniquement)

Serveurs web Syracuse


Microsoft Windows Server 2012 R2 x64
Serveurs MongoDB Microsoft Windows Server 2016 x64 (à partir de la version
Serveurs ElasticSearch 11.0.2 GA uniquement)

Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 22 de 41


Serveurs "ADC" (radio Red Hat Enterprise Linux AS v 7.1 et supérieure 7.x x86_64
fréquence) et web services Oracle Enterprise Linux v 7.1 et supérieure 7.x x86_64
"legacy" Java Bridge
Serveurs
"legacy"

Serveurs Business Objects Microsoft Windows Server 2012 R2 x64

Ressources Fournisseurs de systèmes d’exploitation et versions


Les anciennes versions de systèmes d’exploitation sont uniquement prises en charge
pour le serveur de base de données lors d’une mise à niveau « directe » depuis la V7 et
les PU8 ou 9.

Serveur de données (géré Red Hat Enterprise Linux AS v 6.2 et supérieure 6.x x64
par la console) Oracle Enterprise Linux v 6.2 et supérieure 6.x x64

Serveur(s) de données Toute plateforme prenant en charge Oracle 11gR2 (11.2.0.4)


(gérés en externe) Standard Edition ou Enterprise Edition (SE ou EE)
Toute plateforme prenant en charge Oracle 12c (12.1.0.1)
Standard Edition ou Enterprise Edition (SE ou EE)

Serveurs de traitement
principaux et applicatifs
Serveurs de traitement Red Hat Enterprise Linux AS v 6.x x64 et Oracle Enterprise
additionnels Linux v 6.x x64 ne sont pas pris en charge avec Sage X3 V11.
Serveurs web Syracuse Vous ne pourrez donc pas faire une mise à niveau « directe »
d’une V7 d’une PU8 ou 9 sous Linux 6.x vers une V11.
Serveurs MongoDB

Serveurs ElasticSearch Une PU9 installée sur Linux AS v7.x x64 ou Oracle Enterprise
Linux 7.x x.64 pourra être mise à niveau « en direct » vers une
Serveurs "ADC" (radio V11
fréquence) et web services
"legacy"
Serveurs Java Bridge
"legacy"

Attention ! Les versions de systèmes d'exploitation listées dans la table ci-dessus ne


seront pas nécessairement prises en charge dans les prochaines versions de Sage
X3.

Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 23 de 41


Systèmes d'exploitation pris en charge pour les postes utilisateurs
Ressources Fournisseurs de systèmes d’exploitation et
versions
Microsoft Windows 7, 8, 8.1, 10 (x86, x64)
Postes client web Bureau à distance sous Microsoft Windows Server 2008
R2, 2012 (R2), 2016 x64
Apple Mac OS X*
Linux*

*Le plugin Microsoft Office n'est pas disponible sur ces plateformes.

Systèmes d'exploitation pris en charge pour les clients mobiles


Système d’exploitation Version(s)
Apple iOS 9 et supérieure
Google Android 4,3 et supérieure
Microsoft Windows Phone 8.1 (IE11)
Microsoft Windows RT 8.1 et supérieure (IE11)
Microsoft Windows Windows 8.1 et supérieure (IE11+)
Windows 10 (Edge)

Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 24 de 41


Fournisseurs de bases de données et versions pris en
charge
Système d’exploitation Fournisseurs de bases de données et versions
Prérequis pour les nouvelles installations (nouveau client, mise à niveau depuis
la version V6 ou inférieure)
Windows Server 2012 R2 x64 Oracle Database 12c (12.1.0.2) 64-bit en Standard
Windows Server 2016 x64 Edition 2 & Enterprise Edition (SE2 & EE)
(à partir de la version 11.0.2 GA
uniquement) Microsoft SQL Server 2014 SP1 64-bit Standard &
Enterprise Editions
Microsoft SQL Server 2016 64-bit Standard & Enterprise
Editions (à partir de la version 11.0.2 GA uniquement)
✓ Instance nommée
✓ Ordre de tri binaire
✓ Authentification en mode mixte (SQL Server &
Windows)

Toutes les plateformes Linux et Oracle Database 12c (12.1.0.2) 64-bit en Standard
Unix prises en charge pour les Edition 2 & Enterprise Edition (SE2 & EE)
nouvelles installations

Les anciennes versions RDBMS sont prises en charge si la mise à niveau est réalisée
depuis la Version 7 et les Mises à jour 8 ou 9.
Windows Server 2012 R2 x64 Oracle Database 11g R2 (11.2.0.4) 64-bit Standard &
Enterprise Editions (SE & EE)
ou
Oracle Database 12c (12.1.0.1) 64-bit Standard &
Enterprise Editions (SE & EE)

Microsoft SQL Server 2012 SP2 64-bit Standard &


Enterprise Edition
✓ Instance nommée
✓ Ordre de tri binaire
✓ Authentification en mode mixte (SQL Server &
Windows)

Toutes les plateformes Linux et Oracle Database 11g R2 (11.2.0.4) 64-bit Standard &
Unix prises en charge pour une Enterprise Edition (SE & EE)
mise à niveau directe. ou
Oracle Database 12c (12.1.0.1) 64-bit Standard &
Enterprise Edition (SE & EE)

Attention ! Les versions de bases de données listées dans la section "Anciennes


versions RDBMS" de la table ci-dessus ne seront pas nécessairement prises en
charge dans les prochaines versions de Sage X3.

Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 25 de 41


Répartition des processus - Architecture Windows mono-
serveur
Ressources Processus Origine du processus

Serveurs de 1 x oracle.exe / instance Oracle RDBMS


données ou ou
1 x sqlserver.exe / instance SQL Server RDBMS

1 x adxdsrv.exe / solution Service de connexion X3


Serveur d’application 2 x n x adonix.exe Processus sessions X3
et de traitement 2 x n x sadora.exe ou sadoss.exe
principal
(N + W + 1) x node.exe "Workers" node.js du
serveur de présentation
Serveur web web, 1 pour le planificateur
Syracuse batch.
1 x mongodb.exe
Base de données de
Serveur MongoDB paramètres techniques +
1 x ElastSch.exe liens

Serveur Moteur de Moteur ElasticSearch


recherche (Search 1 x AdxSrvImp.exe
Engine) P x AdxImpNet.exe
Daemon serveur de
Seveur client
Postes d'édition iexplore.exe ou firefox.exe ou d'édition Sage
Navigateur et "workers"
Internet
chrome.exe ou un autre navigateur
exécutable pris en charge

n = nombre global de sessions utilisateur.


Par session utilisateur :
• 1 Adonix en mode Syracuse partagé entre les landing pages (accueil) et pages en lecture seule ;
• 1 Adonix en mode page classique créé quand vous ouvrez une fonction Classic Page et maintenu pour
réutilisation ultérieure.
N = nombre de processus node.js paramétrés pour les sessions interactives sur le serveur web Syracuse
W = nombre de processus node.js paramétrés pour les sessions interactives sur le serveur web Syracuse
P = nombre maximum de processus "worker" pour les tâches d'édition ; 5 par défaut, paramètre
configurable.

Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 26 de 41


Répartition des processus - Architecture multi-tiers
Ressources Processus Origine du processus
Serveurs de données 1 x oracle.exe / instance Oracle RDBMS
ou ou
1 x sqlserver.exe / instance SQL Server RDBMS
Serveurs 1 x adxdsrv.exe / solution Service de connexion X3
d’application et de 2 x n x adonix.exe Processus sessions X3
traitement principaux 2 x n x sadora.exe ou sadoss.exe
2 x m x sadfsq.exe

Serveurs de 1 x adxdsrv.exe / solution Moteur additionnel X3


traitement 2 x p x adonix.exe Processus sessions X3
additionnels 2 x p x sadora.exe ou sadoss.exe
Serveurs web (N + W) x node.exe Workers node.js du serveur
Syracuse + 1 node.exe sur un des serveurs de présentation web
web Syracuse pour la planification
batch

Serveurs MongoDB 1 x mongodb.exe Base de données de


paramètres techniques +
liens
Serveurs Moteur de 1 x ElastSch.exe Moteur ElasticSearch
recherche (Search
Engine)
Serveurs d'édition 1 x AdxSrvimp.exe Daemon serveur d'édition
Sage
P x AdxImpNet.exe Workers serveur d'édition

Postes client iexplore.exe ou firefox.exe ou Navigateur Internet


chrome.exe ou un autre navigateur
exécutable pris en charge

n = nombre de sessions utilisateur sur le serveur de traitement principal.


m = nombre de sessions utilisateur sur TOUS les serveurs de traitement additionnels.
p = nombre de sessions utilisateur sur CE serveur de traitement additionnel.
Par session utilisateur :
• 1 Adonix en mode Syracuse partagé entre les landing pages (accueil) et pages en lecture seule ;
• 1 Adonix en mode page classique créé quand vous ouvrez une fonction Classic Page et maintenu pour
réutilisation ultérieure.
N = nombre de processus node.js pour ce serveur web Syracuse paramétré pour des sessions interactives
W = nombre de processus node.js pour ce serveur web Syracuse paramétré pour des sessions de web
services
P = nombre maximum de processus "worker" pour les tâches d'édition ; 5 par défaut, paramètre
configurable

Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 27 de 41


Mémoire utilisée par les processus Sage X3
Ressources Processus Mémoire
Serveur de 1 x oracle.exe / instance Recommandation :
données ou 1 GB minimum +
1 x sqlserver.exe / instance • 12% de données + taille
index
si < 80GB

• 10% de données + taille


index
si entre 80 et 150GB

• 8% de données + taille index


si >150GB

Serveurs 1 x adxdsrv.exe / solution 5 Mo


d’application 2 x n x adonix.exe 60 Mo
et de 2 x n x sadora.exe ou sadoss.exe 50 Mo
traitement 2 x m x sadfsq.exe 10 Mo
principauxde
Serveurs 1 x adxdsrv.exe / solution 5 Mo
Serveur(s)

traitement 2 x p x adonix.exe 60 Mo
additionnels 2 x p x sadora.exe ou sadoss.exe 50 Mo

Serveurs web (N + W) x node.exe Maximum 1 GB par processus


Syracuse + 1 node.exe sur un des serveurs node.js, mais dépend du
web Syracuse pour la planification nombre de sessions et du
batch contexte.

Serveurs 1 x mongodb.exe 40 à 200 Mo pour


MongoDB mongodb.exe
Serveurs 1 x ElastSch.exe Minimum 800 Mo pour
Moteur de l'utilisation de la mémoire
recherche ElasticSearch et jusqu'à
(Search plusieurs GB en cas
Engine) d'indexation de dossiers
volumineux et d'utilisation
Serveurs 1 x AdxSrvimp.exe intensive
5 Mo de fonctions de
d'édition P x AdxImpNet.exe recherche.
60 Mo à 1 GB par worker
(selon la complexité de l'état)

iexplore.exe ou firefox.exe ou 100 à 200 Mo


chrome.exe ou un autre navigateur (selon le navigateur et le
Postes
client

exécutable pris en charge contexte)

n = nombre de sessions utilisateur sur le serveur de traitement principal.


m = nombre de sessions utilisateur sur TOUS les serveurs de traitement additionnels.
p = nombre de sessions utilisateur sur CE serveur de traitement additionnel.
Par session utilisateur :
• 1 Adonix en mode Syracuse partagé entre les landing pages (accueil) et pages en lecture seule ;

Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 28 de 41


• 1 Adonix en mode page classique créé quand vous ouvrez une fonction Classic Page et maintenu pour
réutilisation ultérieure.
N = nombre de processus node.js pour ce serveur web Syracuse paramétré pour des sessions interactives
W = nombre de processus node.js pour ce serveur web Syracuse paramétré pour des sessions de web
services
P = nombre maximum de processus "worker" pour les tâches d'édition ; 5 par défaut, paramètre
configurable.

Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 29 de 41


Répartition des autres processus Sage X3
Ressources Processus Origine du processus

Serveurs d'application Apache.exe Publication interne X3 pour Syracuse

Serveurs 'ADC' (radio Apache.exe Serveur Apache HTTP


fréquence) Tomcat.exe Conteneur de Web Services
Serveurs Java Bridge
Serveur Business Objects sia.exe Business Objects SAP

Liste des logiciels à installer avant une nouvelle installation


de Sage X3

Logiciels Version(s) Requis sur


JRE (Java Runtime Prise en charge : JRE 7 Tous les serveurs (sauf
Environment) (64-bit) Recommandation : JRE 8 la serveur exécutant le moteur
plus récente ElasticSearch)
JDK (Java Development Prise en charge : JDK 7 Serveur exécutant le moteur
Kit) (64-bit) Recommandation : JDK 8 la ElasticSearch
(inclut JRE) plus récente
Moteur de base de Oracle 12c (12.1.0.2) 64-bit Serveur de données
données ou
SQL Server 2014 64-bit ou
SQL Server 2016 64-bit
(à partir de la version 11.0.2 GA
uniquement)
SQL Server Client SQL Server 2014 64-bit ou Serveurs de traitement
SQL Server 2016 64-bit additionnels
(à partir de la version 11.0.2 GA (si exécution de SQL Server)
uniquement)
Serveur Apache HTTP 2.2.25 ou supérieure* Serveurs d'application
Business Objects SAP** XI 4.1 SP3 Patch 1 Serveur Business Objects
(facultatif)
Client Oracle (facultatif) 12c (64-bit) Serveur Business Objects (si
exécution de la base de
données Oracle)
Microsoft Office 32- et 64- 2010, 2013 et 2016, mais aussi Poste de travail, si
bit 2010, 2013 et 2016 livré avec nécessaire
Office 365

Adobe Flash Player 10 ou > Poste de travail


Adobe Reader XI ou > Poste de travail

*Le serveur Apache HTTP 2.4 requiert une configuration supplémentaire manuelle (simple)
** Composant livré sur le Sage BO pour le DVD-ROM d’installation de Sage X3 pour Windows

Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 30 de 41


Add-ons et outils optionnels sur le poste client

Composant Version(s)

Microsoft Office (éditions 32- et 64-bit).


2010, 2013, 2016
Requiert l'installation de IE10 ou supérieure

Microsoft Office inclus dans Office 365 (éditions


32- et 64-bit) installé sur le poste.
2013, 2016
Pas de support Office en ligne.
Requiert l'installation de IE10 ou supérieure

Microsoft Outlook (éditions 32- et 64-bit). 2010, 2013, 2016

Microsoft Outlook inclus dans Office 365 (éditions


32- et 64-bit) installé sur le poste. 2013, 2016
Pas de support Office en ligne.

Ilog Sous Windows 7, 8.1 & 10

CR2013
Requis également sur les serveurs
d'édition pour obtenir les derniers
Crystal Reports Designer pilotes ODBC dans le cas d'une
utilisation de la base de données
Oracle 12c (non requis pour le
SQL Server)

Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 31 de 41


Prérequis de dimensionnement

Prérequis généraux pour la base de données et l'application


Windows OS Unix / Linux OS

Type de Quad Core Intel Xeon 2.0GHz ou  Linux x86-64 :


processeur Quad-core Intel Xeon 2.0GHz ou 

IBM Power System : POWER7/POWER8


3.6GHz ou 
Système Windows Server 2012 R2 64-bit Linux x86_64 :
d’exploitation Windows Server 2016 64-bit RHEL 7.1 & supérieure 7.x x64 ou
(à partir de la version 11.0.2 GA OEL 7.1 & supérieure 7.x x64
uniquement)
IBM Power System :
IBM AIX 7.1 TL3

Composants Java Runtime Environment 7 ou 8, Java Software Development Kit 7 ou 8


Freeware Apache HTTP Server 2.2.25 ou supérieure

RAM 2 GB (pour système d’exploitation)


+ 4 GB minimum par instance de la base (plus dans l'idéal)
+ 85 Mo par utilisateur connecté (serveur Windows)
ou
+ 105 Mo par utilisateur connecté (serveur Unix ou Linux)

Espace virtuel Mémoire virtuelle : Espace de pagination :


1.5 à 2 x taille RAM 1.5 à 2 x taille RAM
Processeur 2 cœurs minimum pour le moteur de 2 cœurs minimum pour le moteur de
données données
+ 1 cœur par tranche de 40 utilisateurs + 1 cœur par tranche de 40 utilisateurs X3
X3
Base de Oracle 11gR2 (11.2.0.4) 64-bit Oracle 11gR2 (11.2.0.4) 64-bit
données (mise à niveau directe depuis V7 et (mise à niveau directe depuis V7 et PU8
PU8 ou 9 uniquement) ou 9 uniquement)
Oracle 12c (12.1.0.2) 64-bit SE2 & EE Oracle 12c (12.1.0.2) 64-bit SE2 & EE

Plateformes Unix/Linux : l'installation


d'Oracle requiert au moins 400 Mo
d'espace libre dans le filesystem
temporaire

Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 32 de 41


SQL Server 2012 SP2 64-bit
(mise à niveau directe depuis V7 et PU8 ou 9

uniquement)
SQL Server 2014 SP1 64-bit
SQL Server 2016 64-bit
(à partir de la version 11.0.2 GA
uniquement)

Windows OS Unix / Linux OS


Windows = 60 Unix = 30
Oracle = 6+ Oracle = 6+
ou SQL Server = 4+
Espace disque
X3 ERP X3 + SEED = 12 X3 ERP X3 + SEED = 12
(GB)
X3 PAIE + =6 X3 PAIE + =6
People SEEDxxx* =6 People SEEDxxx* =6
X3 GX + SEED X3 GX + SEED
Fichiers base de > 10 Fichiers base de données >10
Geode Geode
données
Mémoire virtuelle 1.5 à 2 Espace de pagination 1.5 à 2
x RAM x RAM
Tous les OS
Type Technologi Nombre
Avantages de
RAID e
RAID disques
RAID 1 Mirroring Sécurité 2.
(recommandé)
RAID 5 Striping + Sécurité low cost, performance write >= 3
parité faible
*NON ADAPTE POUR LE
STOCKAGE D’UNE BASE DE
DONNEES*

RAID Mirroring + Securité & haute performance >= 4,


1+0 striping *RECOMMANDE POUR LE Compte
(RAID- STOCKAGE D’UNE BASE DE homogèn
10) DONNEES* e

2 x 72 GB 15krpm, RAID 1, for système d’exploitation et moteur de base de


Recommandati données
on 4 x 140 GB 15krpm, RAID 10, pour fichiers de bases de données et
Architecture d'application, (plus de disques pour plus de performance)
disque sur 2 x 140 GB 15krpm, RAID 1, pour fichiers trace Oracle ou traces des
mono-tiers transactions SQL Server
Sous Windows, les disques doivent être formatés avec le système de
fichier NTFS

Adaptateur Ethernet, 1 Gbit/s minimum


Réseau 10 Gbit/s hautement recommandés quand la base de données n'est pas
liée au même tiers que l'application ou le serveur de traitement principal (ou
serveur de traitement additionnel)
Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 33 de 41


Windows OS Unix / Linux OS
Comptes Groupe (local) Comptes Groupe
Comptes utilisateurs
oracle (Oracle ORA_DBA utilisateurs
oracle oinstall, dba
utilisateurs DB)
Administrateurs sagex3 sagex3
Serveur SQL
Administrateurs
sagex3
Attribution des droits utilisateurs
Identification en tant que service
*SEEDxxx: xxx dépend de la législation (ex. : SEEEDFRA, SEEDPOR, SEEDZAF…)

Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 34 de 41


Postes
Ressources Recommandations de dimensionnement
Poste web Intel dual-core Pentium, Core i3, i5, i7 ou équivalent depuis AMD
(bureau, Minimum : Mémoire 2 GB RAM, recommandé : 4 GB ou plus
ordinateur
Affichage : 1280 x 768 pixels ou plus, couleur 32-bits ou plus
portable)

Base de données physique & Serveur d'application mono-


tiers
Définitions
Vous pouvez installer un environnement X3 de petite ou
ARCHITECTURE MONO-
moyenne taille en mode mono-tiers sur un serveur TIERS
physique unique, dans les conditions suivantes : Modèle d’architecture où
tous les composants
• Le serveur est dédié à Sage X3 (ou X3 People ou X3 sont installés sur une
Geode). seule et même machine.

• Un seul environnement d’exploitation Sage est présent ARCHITECTURE MULTI-


TIERS
sur la machine. Modèle logique
• Seules deux instances de base de données sont d'architecture applicative
qui vise à :
stockées sur le composant du serveur de données : la
1) Modéliser une
première pour les données d'exploitation de X3 (ou X3 application comme un
People ou X3 Geode), la seconde pour le Data empilement de plusieurs
warehouse si vous utilisez Business Object. couches logicielles. Le
rôle de chaque couche
• Seule la base de données Sage X3 et les ressources est clairement défini :
Sage X3 sont installées sur le serveur. Aucune autre - Couche de
application métier et/ou logiciel qui consomme des présentation : elle
ressources n’est installé sur le serveur. correspond à la partie
visible de l'application et
est interactive avec les
utilisateurs.
Des serveurs complémentaires sont requis :
- Couche métier : elle
• Pour installer d'autres ressources : Business Objects correspond à
engine, Citrix-TSE, etc. l'application et aux
programmes qui la
• Pour implémenter des environnements compose.
supplémentaires : développement, test, formation. - Couche gestion et
d'accès aux données.
2) Répartir ces
différentes couches
selon une architecture
technique sur différentes
machines physiques
et/ou virtuelles, bien
souvent au nombre de
trois, ou plus.

Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 35 de 41


Exemples d'architecture

Exemples d'architecture mono-tiers (serveur physique)


Plateforme / Cible Recommandations de dimensionnement
Windows Server 2012 R2 64-bit Monoprocesseur Intel 6-Core Xeon @2.4GHz,
Windows Server 2016 64-bit 24GB RAM
(à partir de la version 11.0.2 GA • OS : 2 GB
uniquement) • Base de données : 6 GB
• 60 sessions X3 : 6 GB
RedHat Enterprise Linux ou • 60 sessions Syracuse : 2 à 4 GB
Oracle Enterprise Linux, 7.1 ou • MongoDB : 1 GB
supérieure 7.x, 64-bit • ElasticSearch : 1 GB
• Serveur d’édition (si Windows) : 1 à 2 GB
De 30 à 60 accès simultanés
Windows Server 2012 R2 64-bit Monoprocesseur Intel 8-Core Xeon @2.4GHz,
Windows Server 2016 64-bit 32GB RAM
(à partir de la version 11.0.2 GA • OS : 2 GB
uniquement) • Base de données : 8 GB
• 120 sessions X3 : 12 GB
RedHat Enterprise Linux ou • 120 sessions Syracuse : 4 à 8 GB
Oracle Enterprise Linux, 7.1 ou • MongoDB : 1 GB
supérieure 7.x, 64-bit • ElasticSearch : 1 à 2 GB
• Serveur d’édition (si Windows) : 1 à 2 GB
De 60 à 120 accès simultanés
Windows Server 2012 R2 64-bit Dual processeur Intel 8-Core Xeon @2.4GHz,
Windows Server 2016 64-bit 64GB RAM
(à partir de la version 11.0.2 GA • OS : 2 GB
uniquement) • Base de données : 16 GB
• 250 sessions X3 : 20 GB
RedHat Enterprise Linux ou • 250 sessions Syracuse : 8 à 16 GB
Oracle Enterprise Linux, 7.1 ou • MongoDB : 2 GB
supérieure 7.x, 64-bit • ElasticSearch : 4 GB
• Serveur d’édition (si Windows) : 2 GB
De 120 à 250 accès simultanés

Ces exemples de dimensionnement ne prennent pas en compte la charge de travail


générée par plusieurs tâches batch et/ou échanges de web services.

Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 36 de 41


Exemples (mixtes) d'architecture multi-tiers
Plateforme / Cible Recommandations de dimensionnement
Base de données et application / Serveur de traitement
Windows Server 2012 R2 principal (machine physique) :
64-bit Monoprocesseur Intel 6-Core @2.4 GHz, 32GB RAM
(2 GB pour le système d'exploitation, 16 GB pour l'instance de
Windows Server 2016 64-bit base de données d'exploitation, 10 GB pour Sage software, 4
(à partir de la version 11.0.2 GB libres)
GA uniquement) Seveur de traitement additionnel (machine physique ou
virtuelle) :
RedHat Enterprise Linux ou Monoprocesseur Intel 6-Core ou 6 vCPUs @2.4GHz / 24+GB
Oracle Enterprise Linux, 7.1 RAM
ou supérieure 7.x, 64-bit Réseau central de 10 GBps pour la base de données et le
serveur de traitement additionnel hautement recommandé
(réseau de faible latence)
De 100 à 250 sessions MongoDB, serveur ElasticSearch (physique ou virtuel) :
utilisateurs Monoprocesseur Intel 2-Core ou 2 vCPUs @2.4GHz / 4GB
RAM
Serveur web Syracuse (physique ou virtuel) :
Monoprocesseur Intel 6-Core ou 6 vCPUs @2.4GHz / 12GB
RAM
Serveur d’édition (virtuel) (Windows uniquement) :
2 vCPUs @2.4GHz / 4GB RAM
Base de données et application / Serveur de traitement
Windows Server 2012 R2 principal (machine physique) :
64-bit Monoprocesseur Intel 6 Core @2.4GHz/ 64GB RAM
(4 GB pour le système d'exploitation, 32 GB pour l'instance de
Windows Server 2016 64-bit base de données d'exploitation, 20 GB pour Sage software, 8
(à partir de la version 11.0.2 GB libres)
GA uniquement) 2 x serveurs de traitement additionnels (machines physiques
ou virtuelles) :
RedHat Enterprise Linux ou Monoprocesseur Intel 6-Core ou 6 vCPUs @2.4GHz / 24+GB
Oracle Enterprise Linux, 7.1 RAM chacun
ou supérieure 7.x, 64-bit Réseau central de 10 GBps pour la base de données et le
serveur de traitement additionnel hautement recommandé
(réseau de faible latence)
De 250 à 500 sessions MongoDB, serveur ElasticSearch (physique ou virtuel) :
utilisateurs Monoprocesseur Intel 4-Core ou 4 vCPUs @2.4GHz / 8GB
RAM (ou divisé en deux machines virtuelles plus petites)
2 x serveur web Syracuse (physique ou virtuel) :
Monoprocesseur Intel 6-Core ou 6 vCPUs @2.4GHz / 12GB
RAM chacun
Serveur d’édition (virtuel) (Windows uniquement) :
4 vCPUs @2.4GHz / 6GB RAM
Ou 2 x Serveurs d’édition (virtuels) (Windows uniquement) :
2 vCPUs @2.4GHz / 4GB RAM chacun

Ces exemples de dimensionnement ne prennent pas en compte la charge de travail


générée par plusieurs tâches batch et/ou échanges de web services.
Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 37 de 41


Règles de dimensionnement pour l'évolutivité

Serveurs de traitement additionnels


Plateforme / Recommandations de Recommandations de
Cible dimensionnement (physique) dimensionnement (virtuel)

Windows 64-bit
Pour 150 Mono 4-core Intel Xeon @2.4 GHz / 4 vCPUs @2.4 GHz / 16GB RAM
sessions 16 GB RAM
utilisateurs 8 vCPUs @2.4 GHz / 32GB
Dual 4-core ou mono 8-core Intel RAM*
Pour 300 Xeon @2.4 GHz / 32 GBRAM
sessions
utilisateurs

Linux 64-bit
Pour 150 Mono 4-core Intel Xeon @2.4 GHz / 4 vCPUs @2.4 GHz / 16GB RAM
sessions 16GB RAM
utilisateurs 8 vCPUs @2.4 GHz / 32GB
Dual 4-core ou mono 8-core Intel RAM*
Pour 300 Xeon @2.4 GHz / 32GB RAM
sessions
utilisateurs

IBM-AIX 64-bit
Pour 300 IBM POWER 7/8 4 cores @3.6GHz / IBM POWER 7/8 - 8 LCPUs
sessions 32GB RAM @3.6GHz - 32GB RAM
utilisateurs
IBM POWER 7/8 8 cores @3.6GHz / IBM POWER 7/8 - 8 LCPUs
Pour 600 64GB RAM @3.6GHz - 64GB RAM
sessions
utilisateurs
* Plutôt qu'un serveur virtuel avec 8 vCPUs, utilisez deux machines virtuelles de 4
vCPUs pour de meilleures performances de virtualisation

Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 38 de 41


Serveurs frontaux
Recommandations de Recommandations de
Ressources dimensionnement (physique) dimensionnement (virtuel)
hors besoins OS (2 Go en hors besoins OS (2 Go en
général) général)
Par tranche de 60 sessions web Par tranche de 60 sessions web
Serveurs web concurrentes : concurrentes :
Syracuse 1 cœur sur Intel Xeon @2.4GHz 1 vCPU @2.4GHz
2GB RAM 2 GB RAM
2 processus node.js 2 processus node.js
Dans le cas d'un grand nombre d’utilisateurs et/ou de web services, au lieu
de construire un "gros" serveur de présentation web Syracuse avec un
nombre de cœurs de CPU élevé, utilisez plutôt plusieurs serveurs plus
petits en cluster, surtout dans un contexte de virtualisation.

1 cœur sur Intel Xeon @2.4GHz 1 vCPU @2.4GHz


Serveurs 1GB RAM 1GB RAM
MongoDB Espace disque minimum : 10GB Espace disque minimum : 10GB
10krpm 10krpm
(Plus de CPU, RAM et ressources (Plus de CPU, RAM et ressources
disques sont nécessaires si MongoDB disques sont nécessaires si
est utilisé pour stocker des liens) MongoDB est utilisé pour stocker
des liens)
1 cœur sur Intel Xeon @2.4GHz (plus 1 vCPU @2.4GHz (plus si utilisation
Serveurs si utilisation élevée pour indexation) élevée pour indexation)
ElasticSearch 1GB RAM minimum, 2GB ou plus 1GB RAM minimum, 2GB ou plus
recommandés recommandés
Espace disque minimum : 10GB Espace disque minimum : 10GB
10krpm 10krpm
(recommandé : 10% à 15% de la taille (recommandé : 10% à 15% de la
du dossier X3 par langue indexée) taille du dossier X3 par langue
indexée)

2 cœurs CPU sur Intel i3, i5, i7, Xeon 2 vCPU(s) >= 2.0GHz / 2GB RAM
Serveurs >= 2.0GHz / 2GB RAM
d'édition Dépend du trafic d'impression de documents ; plus de ressources ou
plusieurs serveurs d'édition sont nécessaires pour une implémentation
moyenne ou élevée.
Prévoir au minimum 20 GB d'espace libre sur le disque système pour les
fichiers temporaires.
Serveur frontal, Citrix XenApp ou Microsoft Remote Desktop Server

pour 30 1 cœur sur Intel Xeon @2.4GHz / 1 x vCPU @2.4GHz / 8GB RAM
connexions 8GB RAM / 2 x 72GB 15krpm disque / 60GB disque sur "fast storage"
RAID-1
pour 60 2 cœurs sur Intel Xeon @2.4GHz / 2 x vCPU @2.4 GHz / 16GB
connexions 16GB RAM / 2 x 72GB 15krpm RAM / 80GB disque sur "fast
disque RAID-1 storage"
Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 39 de 41


pour 100 4 cores sur Intel Xeon @2.4GHz 4 x vCPUs @2.4GHz / 24GB
connexions CPU / 22GB RAM / 2 x 72GB RAM / 120GB sur "fast storage"
15krpm disque RAID-1
Prévoir 250 Mo par utilisateur sur les profils utilisateurs de stockage
filesystem.
Pour une meilleure sécurité, nous conseillons de mettre en place un cluster
de machines configurées en équilibrage de charge.

Les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et peuvent être amenées à être modifiées sans
préavis. Sage met tout en œuvre pour garantir l'exactitude des informations délivrées, mais ne formule aucune garantie,
implicite ou explicite, quant au contenu du présent document.

Architecture et prérequis système – Version 1b Page 40 de 41


www.sage.com
© 2017 The Sage Group plc, ou ses partenaires. Tous droits réservés. Sage, les logos Sage et les noms des produits et
des services de Sage énoncés dans les présentes sont des marques commerciales ou des marques déposées de Sage
Group plc, ou de ses partenaires. Toutes les autres marques de commerce sont la propriété de leurs sociétés
respectives.