You are on page 1of 30

Plan

n Les Systèmes de Numération

n Fonctions et Circuits Logiques

n Simplification des Fonctions Logiques

n Les Différents Codes

Copyright © F. Muller
Logique Combinatoire -1-
2002
Fonctions et Circuits Logiques
n Définition
n Algèbre de commutation ou algèbre de Boole

n Fonction logique

n Circuits combinatoires SSI & MSI

Copyright © F. Muller
-2-
2002
Définitions
n Élément logique
n 2 éléments logiques notés « 0 » et « 1 »
n Le symbole « 1 » désigne une action comme une lampe
s’allume, la porte s’ouvre …
n Le symbole « 0 » indique généralement l’absence d’action
n Variable logique ou booléenne X
n Une variable logique ou booléenne est une grandeur qui ne
peut prendre que 2 états « 0 » ou « 1 »
n Domaine de définition B2 = {0,1}
n Si X est une variable booléenne, on a
n X ≠ 0 si et seulement si X = 1
n X ≠ 1 si et seulement si X = 0

Copyright © F. Muller
Logique Combinatoire -3-
2002
Définitions
Opérateurs logiques élémentaires

Inversion (Not) ou Complémentation X X


0 1
B2 → B2
1 0
X
Notation :

Opération OU (OR) ou Union X Y X+Y


0 0 0
B2 x B2 → B2 0 1 1
Notation : X ∪Y ou X+Y 1 0 1
1 1 1

Opération ET (AND) ou Intersection X Y X.Y


0 0 0
B2 x B2 → B2
0 1 0
Notation : X ∩Y ou X.Y ou XY 1 0 0
1 1 1
Copyright © F. Muller
Logique Combinatoire -4-
2002
Définitions
Diagramme de Venn
n Les valeurs d’une variable booléenne X peuvent être
représentées par 2 régions d’un plan délimitées par une
courbe fermée.
X=0 X=0 Y=0

X=1 X=1 Y=1

n Cas de 2 variables booléennes X et Y → 2 domaines


X.Y X+Y
X=0 Y=0 X=0 Y=0

X=1 Y=1 X=1 Y=1

n 3 variables booléennes → 3 domaines


Copyright © F. Muller
Logique Combinatoire -5-
2002
Fonctions et Circuits Logiques
n Définition
n Algèbre de commutation ou algèbre de Boole

n Fonction logique

n Circuits combinatoires SSI & MSI

Copyright © F. Muller
-6-
2002
Lois fondamentales de l’algèbre de Boole
n L’algèbre de commutation ou algèbre de Boole est le système
algébrique constitué de l’ensemble B2 et des opérations ET,
OU, PAS.
Fermeture A.B Variable logique définie par la table ET
A+B Variable logique définie par la table OU
Commutativité A.B = B.A
A+B = B+A
Associativité A.(B.C) = (A.B).C
Axiomes de A+(B+C) = (A+B)+C
l’algèbre de
Distributivité A.(B+C) = A.B + A.C
boole
A+(B.C) = (A+B).(A+C) Différent algèbre classique
Complémentarité A+A = 1
A.A = 0
Idempotence A+A = A
A.A = A
Identités remarquables 1.A = A
1+A = 1
0. A = 0
0+A = A

Copyright © F. Muller
Logique Combinatoire -7-
2002
Théorème de De Morgan
n Théorème 1
n La négation d’un produit de variables est égale à la somme
des négations des variables

A.B.C = A+B+C

n Théorème 2
n La négation d’une somme de variables est égale au produit
des négations des variables

A+B+C = A . B . C

Copyright © F. Muller
Logique Combinatoire -8-
2002
Fonctions et Circuits Logiques
n Définition
n Algèbre de commutation ou algèbre de Boole

n Fonction logique

n Circuits combinatoires SSI & MSI

Copyright © F. Muller
-9-
2002
Définitions
n Une fonction logique de n variables x1, …, xn est une
application qui a toute combinaison de
n variable s ∈ B2n → un élément ∈ B2

n Une fonction logique ne peut prendre que 2 états 0


ou 1

n Le nombre de fonctions que l’on peut créer avec n


n
variables est 2 puisqu’à chacune des 2n
2

combinaisons de variables, on peut faire


correspondre les valeurs 0 ou 1

Copyright © F. Muller
Logique Combinatoire - 10 -
2002
Fonction complètement définie
n Une fonction logique est complètement définie quand
on connaît sa valeur 0 ou 1 pour toutes les
combinaisons possibles des variables.
n Ces combinaisons sont au nombre de 2n pour n
variables

Exemple X Y Z f
0 0 0 0
n Soit une fonction de 3 variables 0 0 1 0
f(x,y,z)
0 1 0 0
n 23 = 8 combinaisons 0 1 1 1
1 0 0 0
n Répertorier les combinaisons dans
l’ordre croissant de 0 à 2n-1 1 0 1 1
1 1 0 1
1 1 1 1

Copyright © F. Muller
Logique Combinatoire - 11 -
2002
Fonction incomplètement définie
n Une fonction logique est incomplètement définie
quand sa valeur est indifférente ou non spécifiée pour
certaines combinaisons de variables
n On note sa valeur par X ou ∅

Exemple X Y Z g
0 0 0 X
n Soit une fonction de 3 variables 0 0 1 0
g(x,y,z)
0 1 0 0
n 23 = 8 combinaisons 0 1 1 X
dont 4 combinaisons indéfinies 1 0 0 X
1 0 1 1
1 1 0 1
1 1 1 X

Copyright © F. Muller
Logique Combinatoire - 12 -
2002
Formes Canoniques des Fct. Logiques
Première Forme Canonique (1)
n Appelé aussi
n Produels de Produits
n Forme canonique disjonctive
n S’exprime sous la forme d’une somme de produits

n Écriture à partir de la table de vérité


n Repérer dans la table de vérité les combinaisons x, y, z
pour lesquelles la fonctions vaut 1
n Pour ces combinaisons, faire le produit des variables en

affectant le symbole aux variables dont l’état est 0. On
obtient les monômes de la fonction
n Faire la somme de tous les monômes

Copyright © F. Muller
Logique Combinatoire - 13 -
2002
Formes Canoniques des Fct. Logiques
Première Forme Canonique (2)
n Exemple
n soit la fonction f tel que
n f = 1 si la majorité des variables sont à 1
n f = 0 sinon

Réalisation de la table de vérité 1) Recherche les cas où la fonction vaut 1

X Y Z f X Y Z f
0 0 0 0 0 0 0 0
0 0 1 0 0 0 1 0
2) Écriture des monômes
0 1 0 0 0 1 0 0
0 1 1 1 0 1 1 1
1 0 0 0 1 0 0 0
1 0 1 1 1 0 1 1
1 1 0 1 1 1 0 1
1 1 1 1 1 1 1 1

Copyright © F. Muller
Logique Combinatoire - 14 -
2002
Formes Canoniques des Fct. Logiques
Première Forme Canonique (3)
n Remarque
n Comment obtenir le complément de f ?

X Y Z f
0 0 0 0
0 0 1 0
0 1 0 0
0 1 1 1
1 0 0 0
1 0 1 1
1 1 0 1
1 1 1 1

f ( x, y , z ) = x. y.z + x. y. z + x. y. z + x. y. z

Copyright © F. Muller
Logique Combinatoire - 15 -
2002
Formes Canoniques des Fct. Logiques
Première Forme Canonique (4)
n Écriture de la table de vérité à partir de f canonique
n dresser la table de vérité à n variables
n les combinaisons correspondantes à un monômes de f seront
affectées à l’état 1, les autres à l’état 0
n Exemple
f ( x, y, z ) = x. y. z + x. y. z + x. y.z
X Y Z f
0 0 0 1
0 0 1 0
0 1 0 0
0 1 1 0
1 0 0 0
1 0 1 1
1 1 0 0
1 1 1 1

Copyright © F. Muller
Logique Combinatoire - 16 -
2002
Formes Canoniques des Fct. Logiques
Deuxième Forme Canonique (1)

n Appelé aussi
n Produits de Produels
n Forme canonique conjonctive
n S’exprime sous la forme d’un produit de sommes

n Écriture à partir de la table de vérité


n Repérer les combinaisons pour lesquelles l’état de f est 0
n Pour ces combinaisons, faire la sommes des variables en

affectant le symbole aux variables dont l’état est 1
n Faire le produit des sommes

Copyright © F. Muller
Logique Combinatoire - 17 -
2002
Formes Canoniques des Fct. Logiques
Deuxième Forme Canonique (2)

n Exemple
1) Recherche les cas où la fonction vaut 0

X Y Z f 2) Écriture des monômes

0 0 0 0
x+ y+z
0 0 1 0 x+ y+z
0 1 0 0 x+ y+z
0 1 1 1
1 0 0 0 x+ y+z
1 0 1 1
1 1 0 1
1 1 1 1

Copyright © F. Muller
Logique Combinatoire - 18 -
2002
Formes Canoniques des Fct. Logiques
Deuxième Forme Canonique (3)
n Écriture de la table de vérité à partir de f
n Dresser la table
n Pour chaque terme somme de f, prendre la combinaison faisant
apparaître
n un 0 pour une variable directe

n un 1 pour une variable inverse notée
n Affecter 0 à f pour ces combinaisons, 1 à f pour les autres
n Exemple
X Y Z f f ( x, y, z ) = ( x + y + z ).( x + y + z ).( x + y + z )
0 0 0 1
0 0 1 0
0 1 0 1
0 1 1 0
1 0 0 1
1 0 1 1
1 1 0 0
1 1 1 1

Copyright © F. Muller
Logique Combinatoire - 19 -
2002
Fonctions d’une seule variable Booléenne
2 1
n On peut former 2
fonctions, soit 4 fonctions
n Ces fonctions sont appelées monoïdes

x f0 f1 f2 f3

0 0 0 1 1

1 0 1 0 1

f0 = 0 f1 = x c’est la variable elle-même


fonctions constantes
f3 = 1 f2 = x c’est le complément de la variable
noté NON ou NOT

Copyright © F. Muller
Logique Combinatoire - 20 -
2002
Fonctions de deux variables Booléennes
2
n On peut former 22 fonctions, soit 16 fonctions
x y f0 f1 f2 f3 f4 f5 f6 f7 f8 f9 f 10 f 11 f 12 f 13 f 14 f 15
0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 1 1 1 1 1 1 1
0 1 0 0 0 0 1 1 1 1 0 0 0 0 1 1 1 1
1 0 0 0 1 1 0 0 1 1 0 0 1 1 0 0 1 1
1 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1

Fonction à une seule variable Autres fonctions

f0 = 0 f3 = x f5 = y f 6 = x. y + x. y = x ⊕ y Fonction OU exclusif ou comparateur


d’inégalité
f15 = 1 f12 = x f10 = y f 9 = x. y + x. y = xΘy Fonction Identique ou comparateur
d’identité
Opérateurs fondamentaux
f 8 = x. y = x + y Fonction NON OU ou NOR
f7 = x + y OU
f14 = x + y = x. y Fonction NON ET ou NAND
f1 = x. y ET

Copyright © F. Muller
Logique Combinatoire - 21 -
2002
Fonctions et Circuits Logiques
n Définition
n Algèbre de commutation ou algèbre de Boole

n Fonction logique

n Circuits combinatoires SSI & MSI

Copyright © F. Muller
- 22 -
2002
Circuits SSI (Small Scale Integration)
Portes Logiques Élémentaires (1)

Porte NON, PAS ou Inverseur (NOT)


X
Électricité +5v
Lampe = X

Cas 1 X=0
0v

+5v X
Lampe = X
Cas 2
X=1
0v

Symboles Électroniques

X X X 1 X

Copyright © F. Muller
Logique Combinatoire - 23 -
2002
Circuits SSI (Small Scale Integration)
Portes Logiques Élémentaires (2)

Porte ET (AND)
Électricité Symboles Électroniques

+5v X Y

Lampe = X.Y X X
X.Y X.Y
Y Y
&
0v

Porte OU (OR)
Électricité Symboles Électroniques
X
+5v X X
Y
≥1
Lampe = X+Y X+Y X+Y
Y Y
0v

Copyright © F. Muller
Logique Combinatoire - 24 -
2002
Circuits SSI (Small Scale Integration)
Portes Logiques de Base (1)

Porte OU Exclusif (EXOR) Porte OU Exclusif Complémenté


(EXNOR)

X X X X
X⊕Y X⊕Y X⊕Y X⊕Y
Y Y
=1 Y Y
=1

Porte NON OU (NOR) Porte NON ET (NAND)

X X X X
≥1
X+Y X+Y X.Y X.Y
Y Y Y Y
&

Copyright © F. Muller
Logique Combinatoire - 25 -
2002
Circuits SSI (Small Scale Integration)
Portes Logiques de Base (2)

Circuits 3 états (TRISTATE)

c /c

e s c = 0 alors s=haute impédance (z) e s c = 1 alors s=haute impédance (z)


c = 1 alors s=e c = 0 alors s=e

e c=0 s=z (haute impédance) e /c=1 s=e

e c=1 s=e e /c=0 s= z (haute impédance)

Copyright © F. Muller
Logique Combinatoire - 26 -
2002
Circuits SSI (Small Scale Integration)
Exemples

NAND (7400) NOT (7404)

OR (7408) Buffer Tristate (74126)

Copyright © F. Muller
Logique Combinatoire - 27 -
2002
Circuits MSI (Medium Scale Integration)
Multiplexeur & Encodeur

Multiplexeur
n fils
Exemple
Adresses A,B,C,…
Multiplexeur 4 → 1
2n fils
• 4 entrées = 22
Entrées E0,E1,E2,… 1 fil • n=2 donc 2 fils d’adresse A et B
Sortie S
• 1 sortie (toujours vrai)

Encodeur
m=2n fils
Exemples
n fils
Entrées E0,E1,…,Em Sortie S Encodeur 8 → 3
• 8 entrées
• 3 sorties
Em-1 … E1 E0 Sn … S1 S0
Encodeur 10 → 4
0 … 0 1 0 … 0 0 0
0 … 1 0 0 … 0 1 1

1 … 0 0 1 … 1 1 m-1

Copyright © F. Muller
Logique Combinatoire - 28 -
2002
Circuits MSI (Medium Scale Integration)
Demultiplexeur & Décodeur

Demultiplexeur
n fils
Exemple
Adresses A,B,C,…
2n fils Demultiplexeur 1 → 8

• 1 entrée (toujours vrai)


Entrée E 1 fil Sorties S0,S1,S2,… • 8 sorties ou 2 3 sorties
• n=3 donc 3 fils d’adresse A,B et C

Décodeur
m=2n fils
Exemples
n fils
Entrées E0,E1,…,E n Sorties S0,S1,…,Sm Décodeur 3 → 8
• 3 entrées
• 8 sorties
En … E1 E0 Sm-1 … S1 S0
Décodeur 4 → 10
0 0 … 0 0 0 … 0 1
1 0 … 0 1 0 … 1 0

m-1 1 … 1 1 1 … 0 0

Copyright © F. Muller
Logique Combinatoire - 29 -
2002
Circuits MSI (Medium Scale Integration)
Exemples

Multiplexeur 4 vers 1 (74153) Additionneur 4 bits (7483)

Copyright © F. Muller
Logique Combinatoire - 30 -
2002